Pas d'expulsions, de mises à la rue ou de logement cher ! Nantes, 29 mai 2021

À l'occasion de la fin de la trêve hivernale, une manifestation était organisée place Graslin à 14h30. L'occasion de revendiquer sur la région nantaise : l'arrêt des expulsions toute l'année, la réquisition des logements vides, la création de places d'hébergement adaptées aux besoin des personnes, de meilleurs dispositifs d'accompagnement médico-psycho-sociaux et plus d'aide alimentaire et de services pour les besoins fondamentaux.

Un rassemblement, de cent à cent cinquante personnes, ayant lieu en même temps place Royale en solidarité avec le peuple colombien, une bonne soixantaine de CRS suréquipés se tenaient tapis dans l'ombre rue Crébillon. Une démonstration de force qui ne passe pas inaperçu et interloque les passant·e·s, puisque les rassemblements sont soit terminés, soit, malheureusement, quasi invisible. "Personne ne veut d’un monde dévasté et fasciste, et pourtant, ce monde prends forme, là, maintenant" (Emmanuel Moreira)