Régime autoritaire, quoi d'autre ? Nantes, 24 juillet 2021

Entre deux et trois mille personnes ont défilé dans les rues de Nantes ce samedi 24 juillet. En cause, toujours l'instauration du pass sanitaire, mais aussi les licenciements de non vaccinés, l'exemption d'obligation de vaccination pour les forces de l'ordre (social), l'exemption de pass sanitaire pour l'accès à l'assemblée pour les député·e·s, j'en passe et des pires. C'est donc sous de fréquentes averses orageuses que le cortège c'est assez rapidement dirigé vers la préfecture, encore mieux barricadée que la semaine dernière. En revanche la répression à monté d'un cran, plusieurs interpellations violentes, une quantité ahurissantes de lacrymo, des tirs de LBD à l'aveugle au milieu des gazs, grenades de désencerclement, j'en passe et des pires.