Carnaval contre la réintoxication du monde, Nantes, 17 septembre 2021

Hier, 17 septembre 2021, en fin de matinée, puis dans l'après-midi se tenait à Nantes un carnaval contre la réintoxication du monde. Tout a commencé à 11h au miroir d'eau avec un appel de Youth For Climate Nantes pour un atelier maquillage et déguisement, suivi d'un pique-nique. Puis en début d'après-midi le joyeux cortège s’est élancé pour aller dénoncer la réintoxication du monde. C'est à dire contre un retour au monde d'avant, avec toujours autant (voir plus) de politiques anti-sociales (comme la réforme des retraites ou de l'assurance chômage), d'autoritarisme, d'inhospitalier (envers les précaires et les migrant·e·s particulièrement), et surtout d'un monde qui court à la catastrophe climatique, comme le l'expliquait le GIEC cet été : on va dans le mur, on ne l'évitera pas, reste à savoir si l'on va freiner et de qu'elle force… C'est donc un peu logiquement que la destination du carnaval était la carrière Misery, symbole nantais de toutes ces catastrophes. Il s'agit d'un lieu en pleine gentrification, prévoyant un budget pharaonique pour un projet touristique plus que culturel, face à un immeuble gigantesque inoccupé. Pour la partie autoritaire, c’est avec une démonstration de force que les autorités ont délogé une cinquantaine de personne qui ne gênait personne, sauf le pouvoir.